Appelée aussi « serre solaire passive », la serre bioclimatique s’inscrit dans une démarche environnementale et durable.

Ses composants et sa configuration l’isolent afin de réduire les pertes thermiques. Ainsi, elle stocke l’énergie solaire durant la journée et la restitue la nuit ou lors de séquences nuageuses. Par exemple, la nuit en hiver, la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur peut atteindre jusqu’à 20° à certains endroits de la serre.

La convection naturelle des flux d’air laisse entrer l’air extérieur par des ouvrants le long des bords de la serre en bas et les faisant s’échapper sur toute la longueur du faîtage au point le plus haut de la serre, ce qui évite les surchauffes. Le tout automatisé à l’aide de vérins thermiques qui ne consomment pas d’énergie.

La bonne isolation des murs vers l’extérieur et la présence d’une lame d’air dans les plaques de polycarbonate du toit, conserve la chaleur dans la serre.

La paroi sud est transparente (ici en verre) pour que les rayons du soleil pénètrent dans la serre. Pour recueillir un ensoleillement optimal et un maximum d’énergie solaire, l’inclinaison de cette paroi est de 65° par rapport à l’horizontale, c’est-à-dire quasiment perpendiculaire aux rayons du soleil d’hiver.

La paroi nord, constitue l’espace de stockage, qui permet de conserver les récoltes au frais. Toute la face nord de la serre est composée d’un mur fortement isolant. Cela a pour effet de maintenir la chaleur dans la zone serre au sud et inversement de maintenir fraîches les zones de stockages au nord nécessitant des températures basses. Une chambre froide située à cet endroit permet de diviser la consommation d’énergie par 3.

Un système de collecte et stockage de l’eau de pluie sert pour l’irrigation des plants. Au-delà de l’intérêt de ne pas gaspiller cette ressource naturelle captée de facto par le toit, l’eau de pluie est la meilleure eau d’irrigation (ph neutre, pas minéralisée, pas de polluants, pas de chlore, pas de germes…). Elle est aussi bien adaptée pour les traitements  bio pour les pulvérisations de purins et biodynamiques.

La collecte et stockage dynamique de l’eau de pluie assure un stockage thermique par inertie de la chaleur du jour et la restitue la nuit en période froide. L’intérêt de cette technique est qu’elle s’adapte aux saisons. En effet, en période chaude lorsqu’on doit éviter les surchauffes, l’eau stockée durant l’hiver est graduellement utilisée et/ou vidée, aussi, les conteneurs ne chauffent plus la serre en été.

Des stores occultant laissent passer le rayonnement d’hiver qui chauffe le stockage d’eau en journée tandis qu’en été ils ombrent ce dernier. On a ainsi un meilleur contrôle de la température.

Les avantages de la serre bioclimatique :

  • La période de production est allongée. (Environ + 1mois de précocité).
  • La production de certains légumes devient possible en hiver.
  • Les plantes aromatiques, légumes et fleurs sont protégées du gel.
  • Elle respecte la charte d’agriculture biologique, qui réglemente le chauffage des serres.

Dans la même catégorie :

La culture verticale

Les cultures associées (ou Compagnonnage)

Le mulch

La culture sur butte

Le mandala

Le poulailler mobile

Les serres de la Traversine

Les serres sont prêtes pour l’hiver… Il ne manquait plus que les panneaux en plexi pour les protéger du froid. Un système d’axe permettra de les entrouvrir pendant les grandes chaleurs.

La serre bioclimatique du Grand Potager

Sebastien Dutherage, responsable de l’Association pour la Promotion des Techniques Écologiques (APTE) présente le concept d’une serre bioclimatique réalisée avec le soutien de The Ivory Foundation sur le Grand Potager de Fontenille. En savoir plus sur la serre bioclimatique: cliquez … Lire la suite

La serre bioclimatique du Grand potager

La serre bioclimatique du Grand potager est prête à accueillir ses premiers plants! Financée par The Ivory Foundation, cette serre expérimentale a été conçue avec l’expertise de l’association APTE (promotion des éco-énergies, de l’écoconstruction et des pratiques écologiques), et réalisée … Lire la suite

L’automne au Grand Potager

L’automne est doux, les planches de maraîchage se verdissent encore de salades, choux, épinards. Bientôt, la serre bioclimatique prendra le relais pour la production des plants, afin de gagner quelques semaines sur la saison.

Grand Potager – Conception d’une serre bioclimatique

La serre sera un élément majeur du Grand Potager de Fontenille. Une serre qui associera une esthétique moderne et lumineuse, aux concepts innovants de la serre bioclimatique, en utilisant des matériaux naturels et locaux pour ses cloisons non vitrées. Les … Lire la suite