La photosynthèse est un mécanisme essentiel à la survie des plantes vertes. En effet elle permet de « nourrir » les plantes mais aussi de purifier l’air que nous respirons.

Le principe de la photosynthèse est de transformer du dioxyde de carbone (du Co2) en glucide tout en produisant du dioxygène, pour ce faire, la plante a besoin d’eau, de minéraux et de lumière. Le glucide est un élément essentiel à la survie d’une plante, c’est une véritable source d’énergie.

La plante absorbe de l’eau ainsi que des minéraux par ses racines et le tout remonte jusque dans ses feuilles où le Co2 et la lumière sont captés. La magie se déroule dans les cellules chlorophylliennes, et c’est cette chlorophylle qui donne la couleur verte aux plantes. La chlorophylle permet d’absorber les composantes rouge et bleue de la lumière. Comme elle absorbe le bleu et le rouge, il ne reste que le vert qu’elle reflète, ce qui lui donne sa couleur.

Le dioxyde de carbone est un composant de l’air qui, en grande partie, est relâché par la pollution (humaine comme naturelle). Il est néfaste pour notre planète car produit en trop grande quantité. Les plantes photosynthétiques (qui pratiquent la photosynthèse) nous débarrassent de cette pollution et produisent du dioxygène. Le dioxygène est l’élément, contenu dans l’air, le plus important à notre survie. En effet, quand on respire, on l’absorbe et on rejette du Co2. Sans les plantes nous ne serions donc pas en vie. C’est pour cela que l’on dit souvent que les forêts sont les poumons de la Terre.

L’énergie captée par les plantes dans la photosynthèse est le premier moteur de tous les écosystèmes naturels.

Dans la même catégorie :

Le rôle du soleil

Le rôle de l’eau

Le rôle de la température

Le cycle des végétaux

Les grandes familles de légumes